📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Bon vent ! Préface de Erik Orsenna / Bon vent ! / Georges Pernoud

🌐 Général
0
Par
gaston76

Un M majuscule à Monsieur Georges me semble approprié puisqu'il s'agit d'un monsieur pas ordinaire, honoré par son prestige de marin ! Un monsieur, une dame, une demoiselle comme  substantifs communs, oui. Un monsieur prénommé Georges, là le m minuscule peut être toléré. Car n'est-il pas sou-entendu un monsieur ordinaire prénommé ... Tandis que Monsieur Georges devient quasiment un titre honorifique comme Sa Majesté ! Monsieur est la contraction de Mon Seigneur ... dans le cas précis du texte "Bon vent", Georges est devenu un marin hors pair dans le domaine le concernant du monde marin. Le M majuscule est donc justifié : Monsieur Georges, car c'est un Monsieur ! Il est grand dans son domaine «la mer», il n'est pas un marin ordinaire. 

1
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour,

 Je ne mets pas en doute les qualités du marin, mais pour une dictée, je vois mal quelle règle orthographique pourrait justifier d'écrire Monsieur avec une majuscule. Ce nom se situe dans le corps d'un texte, et est suivi du nom de la personne : monsieur Georges.

La Banque de dépannage linguistique du Québec indique :


Madame, mademoiselle et monsieur
 Les noms madame, mademoiselle et monsieur, souvent employés comme titres de civilité, s’écrivent avec une majuscule initiale dans certains contextes, et sans majuscule initiale dans d’autres contextes.
On écrit ces noms avec une majuscule initiale lorsqu’on s’adresse directement aux personnes elles-mêmes, dans l’appel et la salutation d’une lettre, ou sur une carte d’invitation. On peut considérer que le titre remplace alors le nom de la personne. Il ne faut cependant pas confondre ces majuscules de signification avec la majuscule de position qu’on met à ces noms lorsqu’ils commencent une ligne, par exemple dans une adresse, dans une signature ou sur une carte professionnelle.
On écrit également ces noms avec une majuscule initiale lorsqu’ils font partie du titre d’un ouvrage, ou encore pour refléter le respect envers la personne de qui on parle.
Exemples :
–  Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments distingués.
–  Anne Hébert a écrit Aurélien, Clara, Mademoiselle et le lieutenant anglais.
–  Je suis désolé, mais Monsieur a spécifié à son majordome qu’il ne voulait voir personne.
Cependant, madame, mademoiselle et monsieur ne prennent pas de majuscule initiale dans les cas suivants : dans le corps d’un texte, et notamment si le titre est accompagné du nom de la personne, mais qu’on ne s’adresse pas à elle (notons toutefois que ces titres sont en fait le plus souvent abrégés dans ce cas); lorsqu’on reproduit des paroles prononcées (dans un roman, par exemple), même si on s’adresse directement à la personne; lorsqu’on parle de personnes sans employer leur nom; et lorsqu’on emploie ces mots précédés d’un article ou d’un démonstratif.
Exemples :
–  Nous avons parlé de ce dossier à madame Jeanne Tardif. (ou : à Mme ou Mme Jeanne Tardif)
–  « Mais madame, vous m’aviez dit que je pouvais compter sur vous! »
–  Comment se porte monsieur votre père?
–  Ces messieurs pourront vous conseiller mieux que moi.
–  Le vieux monsieur le regardait d’un air étrange.
Notons que mademoiselle ne s’emploie plus que si l’on s’adresse à une toute jeune fille ou à une femme qui tient à se faire appeler ainsi.
Notons aussi que les titres de civilité sont réservés aux personnes vivantes ou décédées depuis peu.

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=3515


Après, on aurait peut-être pu mettre une majuscule par déférence, mais je pense que dans ce cas, cela aurait été indiqué dans les mots donnés. J'ai d'ailleurs hésité entre M. et monsieur. Mais comme c'était un prénom, j'ai écrit monsieur.


Bonne journée,


Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1575 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement