📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Bonbonne ET bombonne

📝 Dictées
0
Par
Elinor

Dans cette dictée, bombonne n'est pas accepté. Pourtant Le Robert et le Larousse l'acceptent, eux ! 😉


1
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour,

En ce qui me concerne, je ne l'ai jamais vu écrit bombonne. Le dictionnaire de l'Académie française l'écrit bonbonne ; TLFI donne les deux orthographes avec des précisions sur les deux orthographes :

BONBONNE, BOMBONNE, subst. fém.
Grosse bouteille à large ventre, en verre entouré d'osier en grès ou parfois en métal, utilisée notamment pour la conservation de l'alcool. Synon. dame-jeanne, bombe* :
1. Aidé de quelques camarades, le soir venu, il alla chercher dans l'arrière-cour des cuisines une énorme bonbonne de verre qui avait dû véhiculer la provision d'huile du collège pour un mois entier, ...
GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945, p. 54.

2. Je suis désolé que vous ne puissiez passer avec moi cette nuit de Noël... Vous trouverez dans la voiture la bonbonne de vieille eau-de-vie. Je l'ai fait emballer avec beaucoup de soin, ...
BERNANOS, Sous le soleil de Satan, 1926, p. 123.

PRONONC. ET ORTH.  1. Forme phon. : []. 2. Forme graph.  Ac. 1932, BESCH. 1845, LITTRÉ, Lar. encyclop., QUILLET 1965 et DUB. donnent la forme bonbonne avec n devant b. Lar. encyclop. signale néanmoins : ,,on écrit aussi quelquefois bombonne``. Cf. aussi QUILLET 1965 : ,,La forme bombonne plus conforme à l'étymologie est cependant peu usitée``. Lar. 19e, GUÉRIN 1892 et DG choisissent la forme bombonne avec m devant b. Mais Lar. 19e note : ,,on écrit plus souvent bonbonne``. Nouv. Lar. ill., Lar. 20e admettent bombonne ou bonbonne. Cf. aussi ROB. bombonne ou bonbonne avec la rem. ,,Littré et Acad. (8e éd.) écrivent bonbonne, mais l'étymologie justifie l'autre orthographe``. L'anal. purement formelle avec bonbon semble avoir imposé la graph. de Ac. 1932

http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=935863005;


La Banque de dépannage linguistique du Québec admet les deux graphies :


Il y a certaines exceptions à cette règle. Bon et main conservent leur n lorsqu’ils entrent dans la formation d’un nom composé. On écrit donc bonbon, bonbonnière, embonpoint, mainmise et, dans la langue juridique, mainmorte. On écrit aussi perlimpinpin et néanmoins. Notons qu’on peut cependant écrire bonbonne ou bombonne.


http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=4050

Bonne journée, en mangeant des bonbons puisés dans une bonbonnière et non dans une bonbonne,

Répondre
0
Par
Elinor

Merci encore, Jean-Paul ! 

De mon côté, voici ce que j'ai trouvé dans mon Dictionnaire Le Robert de la langue française : 

" Bonbonne ou Bombonne : n.f. 1823, du provençal boumbouno (sorte de bouteille), du latin bombus ... 

La graphie bombonne, conforme à l'éthymologie et à la grammaire, tend à s'effacer au profit de bonbonne depuis Littré et Académie (huitième édition). "

Un exemple, sans doute, de l'évolution de notre langue...😉 

0
Par
Margot (supportJe suis là pour vous aider 🙂)

Bonjour Elinor,


Nous avons ajouté la variante orthographique et les deux orthographes sont désormais acceptées. 

Merci pour votre message 👍

Répondre
1
Par
Margot (supportJe suis là pour vous aider 🙂)

Votre score a également été recalculé 👏.

Bonne journée !

Répondre
0
Par
Elinor

Merci Margot ! 

Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1575 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement