📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Correction non conforme à l'enregistrement oral de la dictée.

📝 Dictées
0
Par
Peete_agore

Bonsoir,


Dans la deuxième phrase, séquence audio 3, j'ai entendu (et d'ailleurs enregistré) et écrit : « c'étaient les tic-tac des métiers à dentelles », retenu comme fautif au pluriel et non « le tic-tac des métiers à dentelles », au singulier.


Peut-être me conseillera-t-on de consulter un oto-rhino-laryngologiste pour venir à bout des facéties de mes oreilles. 


Certes, lorsque l'on effectue la dictée dans les premiers, on ne peut pas profiter des commentaires, mots donnés et modifications, édités en cours de journée, pour corriger les anomalies repérées, mais qui viennent influer sur les résultats et les fausser.


Cordialement.

0
Par
letrefle

Bonjour Peete_agore,


J'ai, moi, entendu "le tic-tac". Je fais la dictée avec des écouteurs (peut-être cela fait-il la différence avec ce que vous avez entendu ? ).


Bonne journée à vous.

Répondre
0
Par
Victorjudo

Pour Peete Agore, je confirme : l'utilisation du casque améliore l'écoute. Pourtant dans "De la nature en ville ", j'ai beacoup hésité entre lieux et milieux...

0
Par
Peete_agore

Bonjour,


C'est inquiétant, le son doit être déformé sur mon ordinateur. Je me méfie parce que les textes originaux des dictées, et en particulier celui-ci, sont retraités avant d'être proposés sur le site.


Je viens de réécouter, à l'instant, le passage concerné, et j'entends toujours « les tic tac ».

Merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Très bonne journée.

0
Par
Charivari

Bonjour,


J'ai écrit "le tic-tac" sans trop me poser de questions mais effectivement en réécoutant on peut très bien entendre "les tic-tac" et dans ce cas les fautes "pleuvent"...



Ce qui me pose problème dans cette dictée, c'est la première phrase :


"Au temps des papes, Avignon, c'était du soir au matin, des processions, des pèlerinages, des arrivages de cardinaux par le Rhône..." 


J'ai écrit "c'étaient" qui me semble plus justifié puisque "ce sont" et non "c'est" les processions, les pèlerinages... 


Il faut, selon moi, mettre un pluriel.


Qu'en pensez-vous, Margot (et tous les autres bien sûr) ?


Bonne journée.

Répondre
0
Par
Peete_agore

Bonjour Charivari, 


Tout comme vous, j'ai écrit « c'étaient » au pluriel dans la première phrase, avec le même raisonnement que vous.


L'accord de « c'était » au singulier se justifie, car, dans ce cas, le sujet apparent est « c' », « c' » étant alors le sujet apparent, même si le ou les sujets réels sont au pluriel, dans le cas de la dictée « des processions, pèlerinages, etc. ». « c'était » au singulier est alors un présentatif parfaitement toléré. « c'étaient » au pluriel, consacre l'accord avec le ou les sujets réels évoqués ci-dessus.

Cette question est épineuse et a été traitée dans les Questions d'orthographe du Projet Voltaire, sous le lien :

https://www.question-orthographe.fr/question/cetait-ou-cetaient/


Vu les deux possibilités d'accord, un commentaire ou un mot donné aurait été souhaitable lors de la mise en ligne de la dictée, pour autant que cette difficulté ait été repérée à temps.

Quoi qu'il en soit, il faut prendre les choses avec philosophie et faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Très bonne journée à vous.

Répondre
0
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour, 

Je mets en citation la réponse que vous mettez en lien :

Bonjour
c’est ou c’était est un présentatif. C’est  une tournure impersonnelle dans laquelle c’ (ce) est le sujet apparent;  le mot ou les mots qui le suivent constituent le sujet réel.
Il arrive que l’on accorde le verbe être avec le sujet apparent dans le cas où le présentatif est directement suivi d’un pronom personnel.
C’est toi le meilleur.
C’est nous les heureux gagnants du loto.
C’est vous qui êtes les perdants.

Cependant on emploiera ce présentatif au PLURIEL lorsque le sujet réel est au pluriel.

Je ne suis pas certain que nous sommes dans le même cas pour notre dictée, car le présentatif n'est pas suivi d'un pronom personnel.


Bonne journée,


0
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour,

Je n'ai pas encore validé ma dictée, devenant prudent avec l'âge et voyant le nombre d'habitués n'ayant fait aucune faute particulièrement restreint aujourd'hui.


J'ai écrit, dans un premier jet, "c'étaient" qui me semble justifié. Le Dictionnaire de l'Académie indique :


C’est / ce sont (sommaire)
C’est, suivi d’un nom au pluriel ou d’un pronom autre que personnel, s’accorde avec celui-ci. Toutefois le singulier se rencontre parfois à l’écrit, particulièrement dans les cas suivants :

- lorsque singulier et pluriel sont identiques pour l’oreille : Ce n’était pas des mensonges ;

- lorsque ce reprend un nom ou un pronom au singulier qui le précède : Le monument qu’on aperçoit, c’est les Invalides ;

- lorsque l’attribut, également appelé complément du présentatif, est formé de plusieurs noms coordonnés dont le premier au moins est au singulier : C’est le chocolat et les bonbons que préfèrent les enfants. Mais le pluriel est obligatoire quand l’attribut multiple développe un pluriel ou un collectif qui précède : Il y a cinq continents, ce sont…

Dans tous ces cas cependant, le pluriel est de meilleure langue.

Le singulier est obligatoire dans certains cas :

- quand le verbe est suivi de nous, vous : C’est vous tous qui avez décidé ;

- dans l’indication de l’heure, d’une somme d’argent, etc., lorsque l’attribut de forme plurielle est pensé comme un tout, comme une quantité globale : C’est onze heures qui sonnent ;

- quand le pronom en est intercalé dans l’expression : Je voulais vous rapporter des pleurotes, mais je ne sais si c’en est.


https://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#19_strong-em-c-est-ce-sont-em-strong


Donc, nous serions dans le cas :


 lorsque ce reprend un nom ou un pronom au singulier qui le précède : Le monument qu’on aperçoit, c’est les Invalides 

Et donc, pour notre dictée : Avignon, c'était...


Mais le Dictionnaire précise plus loin :


Dans tous ces cas cependant, le pluriel est de meilleure langue.

Donc, les deux orthographes seraient correctes, avec le pluriel préférable.


Il y a dans cette dictée un autre "c'était" que j'ai mis au singulier. Il est pourtant suivi d'une énumération. C'était le tic-tac, ...

Tout cet été a été affiché sur une chaîne de télévision : "C'est les vacances", alors que j'aurais écrit "ce sont les vacances".


Un philosophe a écrit : "L'enfer, c'est les autres", alors que j'aurais écrit : "L'enfer, ce sont les autres". Mais je pense que nous sommes là aussi dans le cas où "ce" reprend le mot qui précède. 



Mais je suis curieux d'avoir d'autres avis,


Bonne journée,





0
Par
Domino (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Effectivement, il me semble aussi entendre « les tic tac ».


En ce qui concerne c'étai(en)t, voici les des deux passages comme ils se présentent dans mon exemplaire des Lettres de nom moulin :

« C'étaient, du matin au soir, des processions, […] »
« […] c'était encore le tic tac des métiers à dentelles, le va-et-vient des navettes […] »

La Banque de dépannage linguistique écrit à ce propos :

Devant un substantif pluriel, on utilise généralement la forme plurielle ce sont ou c’étaient. On trouve aussi parfois le singulier c’est ou c’était; cette forme est tolérée, mais elle est considérée comme plus familière. Il est donc préférable de l’éviter dans les textes de style soutenu.

Le style populaire de l'écrivain aurait pu justifier l'usage du singulier dans le premier passage, mais ce n'était pas le cas ici.


Pour ma part, j'ai un mot de trop pour l'instant. Je suppose que je dois ajouter un trait d'union à tic tac pour que le compte soit bon.


0
Par
Charivari

Oui, effectivement les deux formes sont tolérées :

"c'était" = langage courant

"c'étaient" = langage soutenu


mais dans ce cas, Margot devrait le préciser (mais je crois, qu'aujourd'hui, elle ne s'est pas réveillée😉).



0
Par
Peete_agore

Cela me rassure, je ne crois pas être le seul a avoir entendu une prononciation ayant entraîné des fautes.

Du moins cette dictée nous tiendra-t-elle en haleine, meublera notre journée bien au-delà de l'exercice. Pour ma part, il sera nécessaire de ménager des créneaux horaires pour examiner, et alimenter accessoirement, des polémiques (le pluriel de tic tac diffère suivant les dictionnaires). 

Bienheureuse Margot. 😴


0
Par
Margot (supportJe suis là pour vous aider 🙂)

Bonjour à tous,


Il est vrai que l'on aurait pu comprendre "les tic-tac".

Et concernant la phrase : 

"Avignon, c'était du soir au matin, des processions, des pèlerinages...",  

"c'étaient" n'aurait pas dû être compté comme une faute. En effet, les deux formes sont tolérées, comme vous l'avez tous bien expliqué. 


Nous avons donc ajouté "c'était du soir" et "c'était le tic-tac" dans les mots donnés, et nous allons vérifier vos dictées afin de corriger ces problèmes.


Merci à tous pour votre vigilance et bonne fin de semaine 🌄

Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1754 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement