📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Covid et langue française

🌐 Général
1
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Je ne peux que déplorer ce massacre de la langue française par nos « élites », depuis le début de la propagation de cette maladie, avec la multiplication des mots d'originaire étrangère qui reviennent sans cesse. Nous avons d'abord eu droit à « cluster », puis maintenant à « pass ». Pourtant, le site du ministére de la culture recommande de remplacer « cluster » par « grappe ».

Quant à « pass sanitaire », le Dictionnaire de l'Académie a proposé de remplacer cet anglicisme :


Pass sanitaire
Le 1 juillet 2021
Néologismes & anglicismes

Le nom pass est un anglicisme à proscrire. Il pourrait en français être remplacé par le mot féminin passe, qui peut désigner un permis de passage, un laissez-passer. On lit ainsi dans les Mémoires d’un touriste, de Stendhal (1838) : « Le sous-préfet […] m’a donné une passe pour l’extrême frontière » et dans Le Martyr calviniste, de Balzac (1841) : « Nul ne quitte la ville sans une passe de monsieur de Cypierre, fût-il, comme moi, membre des États. » Ce même nom désigne aussi un titre de circulation gratuit. Dans Passe-temps (1929), Paul Léautaud enviait les « grands auteurs, et riches, qui voyagent en première classe, et sans payer, grâce à des passes de chemin de fer qui leur sont données ». Au Québec, une passe désigne un titre de transport ou une carte d’abonnement.

Au sens de laissez-passer, la passe, d’emploi un peu désuet, pourrait avantageusement être remplacée par un masculin : le passe, abréviation de « passe-partout ». L’une comme l’autre de ces formes rendraient facilement le sens contenu aujourd’hui dans l’anglicisme pass, et ce, d’autant plus que le verbe to pass est emprunté du français passer ; à peu de frais, le pass sanitaire et le pass culture deviendraient ainsi la ou le passe sanitaire et la ou le passe culture.

https://www.academie-francaise.fr/pass-sanitaire


Néanmoins, je doute fort que cet avis soit suivi.

Bonne journée,

0
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)
grappe, n.f.Journal officiel du 06/09/2008
Synonyme :
groupe, n.m.
Domaine :
SANTÉ ET MÉDECINE / Biostatistique - Épidémiologie
Définition :
Regroupement significatif de cas ayant au moins une caractéristique commune.
Équivalent étranger :
cluster (en)
0
Par
Kim (créateurCe membre est un créateur de contenu)

En effet et tout à fait d'accord mais je n'avais pas vu ce message. Parlons aussi des "bandeaux" qui défilent pendant les informations. Des fautes d'orthographe, des coquilles, et même des inepties du genre : "Aiguille" sous roche au lieu d'"Anguille" sous roche que j'ai vu récemment. Sont-ils des imbéciles heureux ? On a le droit d'être ignorant, on n'a pas le droit de ne pas chercher à comprendre et à se renseigner. La direction de la chaîne n'en a cure ? On a eu chez moi la télévision en 1950. Et même avec une seule chaîne et des programmes réduits, la qualité était au rendez-vous et la langue française aussi, ce qui a contribué dans les années 60 à éduquer beaucoup de petits Français même issus de milieux défavorisés. La plupart ont découvert la littérature de la jeunesse par le biais des téléfilms qui leur ont donné le goût de la lecture (George Sand, Hector Malot, Jules Verne, etc...).  Il y avait encore de belles émissions dans les années 70/80... Une époque malheureusement révolue. Bonne soirée.

Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1814 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement