📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Dictée proposée et texte original

📝 Dictées
0
Par
mikrofree

Bonjour,

Parmi les fautes qui me sont notifiées, 2 pour avoir mis une majuscule à pape et 1 pour avoir écrit c'étaient...


Je ne comprend pas pourquoi la dictée diffère sur ces deux points par rapport au texte original d'Alphonse Daudet...


Cordialement

1
Par
Peete_agore

Bonjour Mikrofree,


Concernant le mot pape, je reproduis le passage traitant de ce sujet, dans « Questions de langue » de l'Académie française :


4. Majuscules dans les fonctions, titres


Les noms des fonctions, titres et charges civils, publics ou privés, administratifs et religieux sont en minuscules, et c’est encore une fois le terme caractérisant qui prend la majuscule : le ministre de la Défense, le docteur Untel, le frère François, l’archevêque de Lyon, le président de la République (mais le Président), le secrétaire général de la mairie, l’empereur Napoléon III. On écrira aussi il est chevalier de la Légion d’honneur, grand-croix de l’ordre du Mérite. Certains sont assimilés à des noms propres et prennent la majuscule : le Régent (pour Philippe d’Orléans), le Duce. Les titres honorifiques prennent la majuscule (Sa Majesté, Votre Sainteté, Votre Excellence), majuscule que l’on retrouve de manière plus large dans les formules de courtoisie ou d’appel.

Voici le lien vers l'article concerné : https://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#26_strong-em-courriel-ml-em-strong

Concernant « c'étaient », vous pouvez vous reporter au sujet du forum « Correction non conforme à l'enregistrement oral de la dictée » ; différentes réponses vous sont proposées et notamment celle de Margot.

Cordialement.


0
Par
mikrofree

Merci pour ces explications.

Et pardonnons à Daudet cette entorse à la langue française...

Son génie littéraire se situant au delà...

0
Par
Mark

Bonjour, je me permets de poser ici mon interrogation concernant les métiers à dentelle(s) car pour moi dentelle est au singulier, alors que vous l'indiquez comme étant au pluriel. 


J'ai demandé au logiciel "Antidote" qui me souligne la même chose en indiquant : "dentelle doit être au singulier dans cette expression avec métiers".


Un avis, un retour, une explications, une source ? Merci d'avance de votre explication,

Répondre
1
Par
Domino (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour Marc,

Malgré ce que dit Antidote, on peut difficilement considérer qu'Alphonse Daudet qui (selon mon exemplaire des Lettres de mon moulin) a effectivement écrit « métiers à dentelles », aurait fait une faute en mettant le complément du nom de cette locution au pluriel. Je suppose que c'est pour cela que Dictaly ne l'a pas changé mais simplement indiqué dans les mots donnés. 

Si on veut se pencher sur l'usage courant de cette locution, on peut aussi googler les chaînes de texte, examiner les extraits de pages qui en ressortent et noter le nombre de résultats pour chaque variante (nombre susceptible de varier un peu selon différents réglages). Voici ce que Google me donne comme résultats : 

  • "métier à dentelles" : 2 250 
  • "métier à dentelle" : 13 300 
  • "métiers à dentelles" : 2 530 
  • "métiers à dentelle" : 15 400

Le singulier semble nettement plus courant mais le pluriel ne peut pas non plus être exclu. 

Et il en est ainsi pour d'innombrables locutions nominales où l'on ne peut pas dire catégoriquement que le singulier ou le pluriel est faux. Il peut y avoir des nuances de sens ou pas, l'un peut être plus courant que l'autre en français moderne, et l'usage peut varier solon les époques.

😀


Répondre
0
Par
Mark

Bonjour et merci pour votre réponse, qui laisse même Google et l'usage courant partisans de ce singulier. J'ai cru lire en haut des commentaires que le texte a déjà été modifié et n'est donc déjà plus celui d'origine (Pape sans majuscule ...).


Je partirai d'un principe soit de laisser le texte 100% tel que l'auteur l'a écrit (mais faire une dictée avec un usage de la langue qui n'est plus celui de notre époque a beaucoup moins de sens, et il faut se forcer à faire des fautes...), soit de corriger l'intégralité de la copie en version moderne et courant ? Personnellement j'utilise les dictées pour améliorer mon français d'aujourd'hui.


Quand vous dîtes que "le pluriel ne peut pas non plus être exclu", 4 780 comparés aux 28 700 résultats qui sont au singulier, cela laisse tout de même une différence nette. Dans ce cas, autant corriger ce mot au singulier, ou ne pas le compter comme une faute et accepter les deux orthographes, puisque presque 86% (28 700 sur 33 480) des personnes utilisant ce terme l'utilisent au singulier.


PS : Je m'appelle Mark et non Marc 😆.

Répondre
0
Par
Domino (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Toutes mes excuses pour votre nom. 

Formulation peu courante ne veux pas dire formulation fausse. Même si les efforts de standardisation du français ont poussé la norme écrite a être plus restrictive que pour beaucoup d'autres langues en ce qui concerne les formes optionnelles acceptées, il y a toujours un certain degré de flexibilité dans ce domaine. 

À ma connaissance, toutes les discussions autour de cette question se résument à dire que le complément du nom se met, de manière générale, au singulier lorsqu'il désigne un seul élément (ou une matière non comptable) et au pluriel lorsqu'il désigne plusieurs éléments ; MAIS qu'il y a de nombreux cas où l'on doit accepter les deux. 

C'est ce que dit par exemple le Bureau de la traduction :

« Il existe de nombreux cas où l’on peut mettre le complément aussi bien au singulier qu’au pluriel, car les idées de singularité et de pluralité sont toutes deux possibles, selon le sens qu’on attribue au complément. »  

Concernant la sous-catégorisation des noms communs, dans le passage qui traite des noms comptables et des noms massifs,  la Grammaire méthodique du français précisent que : 

« Toute substance et susceptible — plus ou moins naturellement et compte tenu de nos préférences catégorisatrices — d'une représentation comptable ou massive.  » (Martin Riegel & al. 2016 : 324) 

Si le mot dentelle peut effectivement être considéré comme un nom massif, il peut également être associé à des déterminants tels que dix ou plusieurs sans que l'on trouve cela étrange. Nous ne pouvons pas rejeter une formulation telle que bordé(e) de dentelles (probablement plus courante au pluriel qu'au singulier) ou nombre de dentelles (où le pluriel est obligatoire).

Si vous trouvez une source qui donne des règles permettant de trancher sans hésitation dans ce genre de question(s), faites-nous signe. Je suppose que Dictaly pourra éventuellement en tenir compte dans de nouvelles dictées où se pose(ent) ce genre de problème(s), qui est/sont relativement courant(s). Pour ma part, je ne trouve pas grand-chose à redire du moment que la forme retenue dans la dictée, modifiée ou non par rapport au texte original, se trouve dans les mots donnés.

Bonne journée à vous



Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1448 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement