📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Les secrets

📝 Dictées
1
Par
Victorjudo

Quand on dit qu'il n'y a pas de secret, il n'y a pas lieu de mettre un s à secrets...et quand on dit: on est marié, il n'y a pas lieu non plus de mettre un s à marié. Bon, c'est mon humble avis.

0
Par
curieux0114


Moi aussi, j'ai écrit marié sans s. Mais maintenant, je me pose la question : on désigne t-il toujours le couple ou alors l'un ou l'autre selon le cas ? Ce choix est-il toujours possible ou jamais ? Merci à vous.
Répondre
0
Par
Victorjudo

D'après les recherches de jeanpaul31, c'est donc l'auteur qui décide et nous...on rame ( sans s, parceque c'est moi qui décide; humour )

Répondre
0
Par
jeanpaul31

Bonjour, oui l'auteur décide. Encore un exemple tiré du Dictionnaire de l'Académie française avec leur, et nous aurons tôt ou tard des textes avec ce mot : 


"Leur chapeau ou leurs chapeaux ? 

L’usage des meilleurs auteurs hésite entre le singulier et le pluriel (pour le nom et pour le possessif) lorsqu’un nom désigne une réalité dont plusieurs « possesseurs » possèdent chacun un exemplaire : on considère tantôt l’exemplaire de chacun, tantôt l’ensemble des exemplaires. Ainsi : « Mes compagnons, ôtant leur chapeau goudronné [...] » (Chateaubriand) ; « Les deux lords [...] ôtèrent leurs chapeaux » (Hugo) ; « trois avaient déjà retrouvé leur femme » (Chamson) ; « deux de mes amis et leurs femmes » (Arland)"


Nous voyons vite que, en cas de choix non conforme au choix de l'auteur, c'est au minimum deux fautes pour nous, parfois davantage.


Bonne journée

0
Par
jeanpaul31

Bonjour

Extrait du dictionnaire de l'Académie française :

https://www.dictionnaire-academie.fr/article/QDL059

"On, nous, vous (accord)
1.  Le pronom indéfini on, qui désigne un sujet dont on ignore le sexe ou le nombre, exige, en principe, un attribut ou un participe au genre non marqué, c’est-à-dire au masculin, et au singulier.
On écrira bien, en effet : On est parvenu à réduire le débit du fleuve ; On est fatigué de ce combat ; On n’est pas sûr du résultat.
Il arrive pourtant que on ne désigne pas les hommes en général, des personnes indéterminées, mais telle ou telle personne : dans ce cas, l’accord se fait tout naturellement en genre et en nombre.
C’est le sens qui commande, et le goût. On s’était fâchés ; On s’est séparées à regrets ; On est allés ensemble jusqu’au bout du chemin… ne sont donc pas des tournures fautives.
Littré relevait déjà chez Corneille, Molière, Racine, La Bruyère, Marivaux ou Rousseau de nombreux exemples de cet accord selon le sens, qui caractérise la syllepse, et se retrouve d’ailleurs dans d’autres tournures telles que La plupart comprennent, Bon nombre sont venus, Quantité ont disparu."


Le dictionnaire indique simplement que ce sont le sens et le goût qui commandent. J'ai mis d'office le pluriel sans me poser la question, puisque le mariage suppose deux personnes et qu'il était possible de remplacer "on" par "nous". Pour secrets, j'ai aussi mis le pluriel sans même réfléchir puisque, en général, il n'y a pas un seul secret dans une vie. Faut-il écrire : j'ai fait une dictée sans fautes, ou j'ai fait une dictée sans faute ? sachant qu'en général, les fautes s'additionnent. En général, c'est l'auteur qui choisit, mais c'est une chance sur deux pour nous qui faisons la dictée et nous retrouverons souvent ces problèmes. Avant-hier, nous avions "tout pouvoir", "tous pouvoirs", l'auteur ayant choisi "tout pouvoir".


Bonne journée

0
Par
Victorjudo

Dans mon grand âge, je découvre, j'apprend. Merci jeanpaul31...toujours au top.

Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1217 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter