📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Sources de la dictée de Prosper Mérimée.

🌐 Général
0
Par
Peete_agore

Bonjour,


Cette dictée, qui n'a rien d'inédit, sinon sa publication sur Dictaly.com, a fait l'objet de plusieurs variantes, certains mots étant différemment orthographiés. Ainsi, bien que Margot m'ait crédité d'une faute pour avoir écrit « quelque exiguës » au lieu de « quelqu'exiguës », ces deux graphies existent suivant les sources et, notamment, au regard des rectifications orthographiques de 1990. Il aurait fallu préciser que seule une version connue du Second Empire était acceptée. On notera également que « malbâti » existe dans nombre de dictionnaires, notamment dans le Littré et le TFLI.

Quoi qu'il en soit, je suis satisfait de bien figurer par comparaison avec  Napoléon III, quoique bien tardive est ma rédaction par rapport à la création du texte original.

Il faut noter, cependant, que certains mots étaient en usage dans la littérature du dix-neuvième siècle, tombés aujourd'hui en désuétude. 

« Badinguet », ironie de l'histoire, repose maintenant à Farnborough, dans une abbaye bénédictine, dans le pays de son exil, alors qu'un ancien exilé, du fait de Napoléon III, « Victor Hugo », repose au Panthéon à Paris.


0
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour,

Bravo pour le résultat. Je n'ai pas encore fait cette dictée sur le site ; c'est d'ailleurs la seule. Je l'ai faite une dizaine de fois dans ma vie, et toujours avec des fautes ; la dernière fois sur un autre site en 2017, avec trois ou quatre fautes. La première fois, ce fut durant ma scolarité avec une vingtaine de fautes. J'ai fini par retenir les deux mots difficiles, les trois avec un genre trompeur et un accord difficile ; par contre, je n'ai encore jamais pu trouvé la réponse à la raison de l'élision de quelque. Quelque ne s'élide jamais sauf dans qulqu'un, quelqu'une. Je n'en ai jamis trouvé trace non plus dans les dictionnaires anciens.


Bonne journée,



Répondre
0
Par
Peete_agore

Bonjour jeanpaul31,

En effet, de nos jours, quelque ne s'élide jamais que devant un ou une, et donne quelqu'un ou quelqu'une. Un post du Projet Voltaire nous le rappelle : https://www.projet-voltaire.fr/divers/a-trancher-bonne-toutes-lelision-de-jusque-presque-quelque-2-2/

Cette règle se retrouve dans différents manuels.

Quant à la dictée de Mérimée, le site Wikipédia, reprenant la publication de Léo Claretie en 1900, diffusé par le ministère de la Culture, indique l'orthographe « quelque exiguës… », en deux mots. « Margot » a relevé comme fautive cette graphie.

Enfin, il faut raison garder : Je n'irai pas consulter un psychiatre pour un trouble du comportement dû à la contrariété que me provoquerait ce désaccord grammatical.

Très bonne soirée à vous. 

Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1787 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement