📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Leur ou leurs?

📝 Dictées
0
Par
TiboPopoff

Bonjours, je voudrais savoir, pourquoi dans la phrase : " Ces conditions du bien-être de l'animal ne sont point subordonnées à l'éducation ou à la volonté des individus : elles leur sont imposées..."


Pour moi, "leur" fait référence à "Ces conditions". Donc pourquoi il n'est pas au pluriel ici? 

Merci d'avance pour votre aide. 


Bonne journée à tous.

0
Par
jeanpaul31 (créateurCe membre est un créateur de contenu)

Bonjour,

D'après moi, "elles" fait référence à "ces conditions".

Quant à leur, il fait référence à "individus".

Extrait du Dictionnaire de l'Académie française :

. LEUR forme non accentuée et invariable du pronom personnel de la troisième personne du pluriel (voir Il, I Elle et Eux).
xe siècle, lor. Issu du latin illorum, génitif pluriel de ille, « celui-là ».
↪ voir aussi : II. Leur (adj. poss.)
■ S’emploie comme complément d’objet indirect, comme complément d’attribution ou complément de l’adjectif attribut, avec le sens de À eux, à elles. Je leur en parlerai. Je le leur ai refusé. Présentez-leur mes excuses. Ces arbustes vont périr, si on ne leur donne de l’eau. Il leur a serré la main.

Pour notre dictée, cela donne : ces conditions sont imposées; à qui ? aux individus. Donc, nous avons la forme invariable du pronom personnel de la troisième personns du pluriel "leur".


Plus loin, dans la dictée, nous avons "leurs rapports". Il s'agit de l'adjectif possessif "leur" qui s'accorde.

Bonne journée,

Répondre
0
Par
TiboPopoff

Bonjour Jeanpaul31, 

D'accord. Effectivement, après avoir relus, cela à plus de sens que "leur" se refère à "individus". 


Merci pour l'extrait et pour l'explication. Je tâcherai de m'en souvenir, pour la forme invariable. 


Merci et bonne journée.  

0
Par
Dalilalila

Je me souviens de ce que nous serinait un des fameux "hussards noirs" de l'école primaire :

" Je leur (z)ai dit et je leur (z)ai répété que "leur" devant un verbe ne prenait jamais d's. "

Un bon truc mnémotechnique ! La preuve ! 

A l'époque, (début des années 50), une dictée avec plus de 5 fautes, la sanction tombait : un "0" souligné de 2 traits. Le tout à l'encre rouge. C'était la honte ! Je n'exagère pas ! I

Mais, aujourd'hui, le leitmotiv des psys est surtout de ne pas traumatiser nos chères têtes blondes !!!

Cela dit, je ne me sens pas traumatisé. On ma inculqué que l'attention, le soin, la concentration étaient essentiels.

Une autre époque ! O tempora ! O mores ! 

J'ai une vive reconnaissance pour eux, même si certains frappaient. Ils étaient rares mais mes fesses s'en souviennent. 

Et si on s'en plaignait auprès de ses parents, la réponse fusait : " c'est que tu l'as mérité ! " 

Et j'aime encore faire des dictées. Allez faire comprendre çà aux nouvelles générations ! 

Bon week-end. 

Répondre
0
Par
TiboPopoff

Bonjour Dalilalila, 


Merci pour cette phrase mnémotechnique. 

Effectivement, faisant parti d'une génération plus récente, je peux affirmer que la complaisance de l'Éducation Nationale n'a fait que réduire le niveau de savoir, savoir-faire, des élèves. 

Et malheureusement, les jeunes de mon âge, 20-25 ans, ne sont guèrent intéressés par l'amélioration et le perfectionnement de leurs lacunes. Notamment pour la langue. Or, le sens, et l'utilisation des mots à une importance fondamentale pour un peuple qui ne sait plus communiquer. 


Bon week-end à vous aussi.

1
Par
Dalilalila

Bonsoir,

J'ai été tenté d'écrire un propos identique au vôtre. 

Mais j'ai eu peur de passer pour un vieux c... moralisateur et ennuyeux.

Je partage votre point de vue, et votre âge vous permet de vous exprimer sur le sujet.


Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1802 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter
🚀 Pour aller plus loin
📝
Créateur

Participez à l'activité du site

🎓
Éducation

Un outil pédagogique
dédié à l'enseignement