📣 Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook et Twitter

Retour
💬

Quoi qu'il en fût ou quoiqu'il en fût.

📝 Dictées
0
Par
Peete_agore

Quoi qu'il en fût est la forme au passé de quoi qu'il en soit, locution adverbiale et à le sens 

de : peu importe. Quoiqu'il en fût devrait pouvoir être remplacé par : bien que et serait donc agrammatical. L'auteur et le correcteur sont, à mon sens fautifs dans ce cas d'espèce et, par voie de conséquence, cette graphie ne peut valablement être validée. 

0
Par
jeanpaul31

Bonjour,

Quoique j'aie fait cette dictée en écrivant cette locution en un mot (elle date et remonte à mes débuts sur le site) et quoi qu'il en soit,, d'après moi vous avez raison, il faut écrire : quoi qu'il en fût.


quoi qu’il en soit \kwa ki.l‿ɑ̃ swa\ invariable

De quelque manière que cela soit, quelle que soit la situation, peu importe de quoi il retourne.
Quoi qu’il en soit, on peut imaginer que le désastre phylloxérique mit subitement en présence des plus dures nécessités toute une population vigneronne qui avait jusque-là vécu insouciante sur ses coteaux. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
(Au passé) — Quoi qu’il en fût, ma naissance fut pénible. Je déchirai ma mère si cruellement que le contact de son mari lui devint un supplice. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 24)
Et quoi qu’il en soit, plus ça va, plus il se propage une impression que les Québécois seront nombreux à demeurer à la maison, finalement. — (Rémi Nadeau, Legault et la volonté du peuple, Le Journal de Québec, 28 novembre 2020)

https://fr.wiktionary.org/wiki/quoi_qu%E2%80%99il_en_soit


et :


Quoique, quoi que (sommaire)
Quoique, en un seul mot, est une conjonction de subordination (on peut la remplacer par bien que, encore que) qui s’emploie pour introduire une proposition subordonnée concessive au subjonctif ou au participe : Nous lui avons conservé notre amitié, quoiqu’il ait menti. Quoiqu’il relève de maladie, il a tenu à être présent. Quoique ne manquant pas d’aisance, il prenait rarement la parole.

Quoi que, en deux mots, est une locution conjonctive (on peut la remplacer par peu importe ce que…) formée du pronom relatif quoi et de la conjonction que, qui permet d’introduire une proposition subordonnée concessive au subjonctif : Quoi que je dise, personne ne me croit. Quoi que vous fassiez, il faut réussir.

http://www.academie-francaise.fr/questions-de-langue#72_strong-em-quoique-quoi-que-em-strong


Bonne journée,

0
Par
Peete_agore

Bonjour, 


Merci pour votre réponse ainsi que pour les éléments que vous apportez ; je sais, par expérience, que vous prenez toujours le soin de nous indiquer des références qui nous permettent d'approfondir les sujets proposés.


Très bonne soirée.

Rejoignez Dictaly pour lire et participer à plus de 1099 discussions Rejoindre Dictaly Se connecter